Activités

En 2009, colloque Témoignage et citoyenneté qui avait accueilli Annette Wieviorka, historienne de renom de la Shoah et Janine Altounian essayiste  et écrivaine.

En 2010, conférence de Kurt Gruenberg (responsable du centre psychothérapique juif de Francfort/Main) sur les conséquences psycho-traumatiques de la Shoah.

En 2010Participation à la Semaine d’Information sur la Santé Mentale sur le thème de la Stigmatisation ( conférences faites par A-M BEGUE-SIMON et P. MORCHAIN)

En 2011, Colloque Enjeux éthiques du vieillissement – Strasbourg. « Mourir aujourd’hui » H. LE GALL et AM BEGUE-SIMON

En 2012, Éthique, Autonomie, Accompagnement thérapeutique – Convention passée avec l’Agence Régionale de Santé de Bretagne. Participation aux débats publics organisés par la CRSA sur le thème de l’autonomie à Lorient, Vannes, Loudéac, Rennes.

En 2013 et en partenariat avec l’Institut de Gestion de Rennes, l’association Universel Singulier s’est engagée dans la préparation du colloque « Prévenir la violence au travail et créer les conditions du bien-être »

En 2013 Participation aux Assises citoyennes pour l’hospitalité en psychiatrie et dans le médico-social à Villejuif les 31 mai et 1er Juin 2013

En 2014, participation à la Semaine d’Information sur la Santé Mentale (SISM) Stanislaw Tomkiewicz, ses engagements, l’inspiration de Janusz Korczak ( conférence faite par AM BEGUE-SIMON)

En 2015,formation sur le thème lutte contre le harcèlement en milieu scolaire et prévention du harcèlement, formation organisée par le RECTORAT à laquelle Universel Singulier a participé (liens entre bien-être et santé mentale, approche communautaire intégrative)

En 2016, présentation de la conférence spectacle « Le droit se meurt »  avec Alain BRESSY, ancien magistrat, à la Maison de Quartier de Villejean, partenariat avec la Ligue des Droits de l’Homme section Rennes. Cette présentation intervenait après une conférence, organisée par la Ligue des Droits de l’Homme et Amnesty sur l’Etat d’urgence à laquelle participaient A. BRESSY et D. CURIS .

2016 : Affiliation de l’association à la Ligue de l’Enseignement d’Ille et Vilaine

En 2016, il nous a semblé nécessaire de prolonger notre réflexion par un colloque sur la Promotion du bien-être à l’école, outil possible de prévention de la violence et du harcèlement.

Trois mots nous ont guidé : Bien-être, violence et école.

Le bien-être appartient à la définition donnée par l’OMS : « un état complet de bien-être physique mental et social ». En 1997, le Cadre d’action de la promotion de la santé mentale en Europe nous indiquait déjà que « la santé mentale se construit, puis se déconstruit dans les familles et les écoles, dans les rues et dans les milieux de travail. Elle est le résultat de la façon dont nous sommes traités par les autres et de la façon dont nous traitons autrui ».

Le harcèlement, pour Debarbieux, se compose à partir de trois caractéristiques – la violence (verbale ou physique), la répétitivité et l’isolement de la victime -. Les situations de harcèlement en milieu scolaire concerneraient presque 10% des élèves, laissant des conséquences durables tant sur les victimes, que sur les parents se sentant démunis et des enseignants culpabilisés ! L’école, d’après Viviane Kovess, « est un espace privilégié pour répondre aux besoins en santé mentale des jeunes et pour favoriser leur épanouissement ».

Actuellement, comme le soulignait Maridjo GRANER, en 2013, « cette institution valorise excessivement l’intelligence scolaire et la réussite individuelle… » Elle formulait un plaidoyer pour le développement de savoir-faire, être, se connaître et vivre ensemble – reconnus comme une base éducative de la responsabilité solidaire !

De l’espoir dans la loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République (juillet 2013) qui souhaite « faire de l’école un lieu de réussite, d’autonomie et d’épanouissement pour tous : un lieu d’éveil à l’envie et au plaisir d’apprendre, à la curiosité intellectuelle, à l’ouverture d’esprit, à l’éducation au sensible : un lieu où il soit possible d’apprendre et d’enseigner dans de bonnes conditions… » ?

Séminaire – colloque prévu le 19 novembre 2016 à l’Espace Pasteur, Rennes devrait contribuer à la conscientisation de tous sur différents points, tels que la promotion du bien-être en lien avec celle de la santé mentale ; les conséquences psychiques et sociales du harcèlement ; l’intégration de l’école dans la communauté ; le développement des potentialités de l’enfant à son rythme…, présentation de l’art-thérapie, de l’approche communautaire intégrative, de l’engagement d’ATD Quart Monde à l’école. partenariat avec la Ligue de l’Enseignement d’Ille et Vilaine

Mars 2017 : présentation d’une méthode de prévention des violences par la création d’un espace de soutien participatif. Coopération avec l’AETCI-PACA, Nicole HUGON, Rennes

Juin 2017 agrément de l’association par le Rectorat

Octobre 2017 : Conférence sur les enjeux du bien-être à l’école à la demande de l’APEL de Saint Vincent , Rennes